Partagez | .
 

 [GAZETTE] Edition du 08/12/1945

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Joe Zigicavatar

MessageSujet: [GAZETTE] Edition du 08/12/1945   Jeu 8 Déc - 10:16
Revenir en haut Aller en bas
Jay O'Qunscoopavatar

MessageSujet: Re: [GAZETTE] Edition du 08/12/1945   Jeu 8 Déc - 10:44
*lisant la gazette sur le chemin du retour au Motel, où Jay allait pouvoir retrouver le plaisir d'écrire, sur son ancienne machine qui, à sa grande stupéfaction, fonctionnait encore*

Et bien, encore une fois la Une de la Gazette pose des questions, se veut sincère et honnête et pose les choses comme elles se sont passées. Une grande réussite pour ce journal  qui sait rester indépendant et libre.
Revenir en haut Aller en bas
Laura.Claveryavatar

MessageSujet: Re: [GAZETTE] Edition du 08/12/1945   Jeu 8 Déc - 12:49
*S'asseyant sur un des bancs du Square, gazette en main droite* *L'ouvre et le feuillette*

Cette affaire fut terrible, pourquoi avoir fait ces actes ? Pourquoi ? Des questions qui se posent encore, mais des mystères resteront encore dans nos esprits. Je félicite le courage de Mister Crowell pour avoir témoigné malgré ses multiples blessures. Espérons que la paix revienne au plus vite sur notre charmante communauté.
Revenir en haut Aller en bas
Adam M. Lewisavatar

MessageSujet: Re: [GAZETTE] Edition du 08/12/1945   Jeu 8 Déc - 13:17
*Ouvrant donc la gazette de bon matin en tirant quelques bouffées sur sa pipe*
*Adam marmonna dans sa barbe:*

Espérons qu'un jour nous puissions avoir une réelle Justice à Arlington. Quand à ce Mister Crowell: un menteur et un conspirateur, rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Gordon Crowellavatar

MessageSujet: Re: [GAZETTE] Edition du 08/12/1945   Jeu 8 Déc - 15:06
Encore un très bel article.
Revenir en haut Aller en bas
Chris S. Crawfordavatar

MessageSujet: Re: [GAZETTE] Edition du 08/12/1945   Jeu 8 Déc - 18:51
Merci à Crowell, pour le courage qu'il a eu.
Revenir en haut Aller en bas
Ivan.Aleksandrovavatar

MessageSujet: Re: [GAZETTE] Edition du 08/12/1945   Jeu 8 Déc - 18:56
Mon devoir en tant que Gardien de l'Arche, était de rectifier certains points. Je suis le Gardien des Clefs de l'Académie, certes. Mais à aucun moment, je n'ai user de cette position pendant l'audience. J'étais présent, purement et simplement, en tant que Procureur d'Arlington. Vous dites que le mot Justice à été oublié. Les Warners n'ont fait qu'user de leur droit de justice. Je terminerai par dire, que qu'elle que soit la fin, j'estime, que, justice à été rendu au peuple d'Arlington.
Néanmoins, je respecte la Gazette, et j'admire votre travail Mister Zigic.
Revenir en haut Aller en bas
Stephen L. Warneravatar
Game Master
Game Master
MessageSujet: Re: [GAZETTE] Edition du 08/12/1945   Jeu 8 Déc - 19:01
*Referma le journal avec un air détaché*

L'on dirait que ce journaliste ne connaît rien aux coutumes du village.
La séance avait été levée et le code pénal, à son article 18 (qui renvoie expressément au crime de haute trahison) a été appliqué.
La sentence dans de telles conditions est la mort.
Dawkins lui même souhaitait cette fin.
Une décision de justice tout ce qu'il y a de plus conventionnelle, justifiée et motivée par la loi en vigueur de notre village.
Avant d'être effarouché mieux vaut lire nos codes de lois et ne pas les ignorer.
Si les villageois n'avaient pas élus ce Dawkins nous n'en serions pas là.
Il a eu un procès équitable où son avocat a pu exprimer sa défense longuement.
En cette occasion, où les faits sont flagrants de par la fuite de feu Dawkins, le Lord aurai pu utiliser l'article 11 de notre constitution pour mettre à l'arrêt et exécuter ce triste sire, tel n'as pas été le cas et l'ancien Maire a eu le droit à un procès.

Est-ce le rôle de la presse de dire qui est le bon ou le mauvais ? Jusqu'à preuve du contraire le conseil municipal est toujours suspecté d'avoir apporté de près ou de loin une aide à l'ex-maire Dawkins.
Je dis bien tout le conseil municipal puisque chacun de ses membres ont apportés un soutien franc et unanime durant le court mandat du Maire.
Courageux n'est donc pas, pour l'heure, un mot à employer.
La presse devrai relater les faits de manière objective et éviter d'orienter le lecteur vers des conclusions fausses et inexactes.

C'est avec des articles comme cela que les Arlois peuvent être troublés. Il y a eu hier, la justice qui a parlée, ni plus ni moins.
Et j'aimerai demander à chaque citoyens de se remettre en question à propos de ces élections qui ont permis a un malandrin d'accéder à la tête de notre mairie. Il est trop facile, notamment pour la presse, de rejeter la faute sur la justice, les Académicien ou la Warner.
Hier, la justice a pris ses responsabilités, à vous Arlois, de prendre les vôtres.



Puisque ces mystères me dépassent, feignons d'en être l'organisateur.
Revenir en haut Aller en bas
Joe Zigicavatar

MessageSujet: Re: [GAZETTE] Edition du 08/12/1945   Jeu 8 Déc - 19:24
# Réagissant aux vives émotions que la Gazette a suscité
# Joe prit sa plume pour écrire


Je tiens à clarifier la situation si doute il y a eu. Je condamne en tout point les actes de Monsieur Dawkins contre les citoyens de ce village, là n'est pas le sujet.

La presse est absolument indépendante au sujet des informations qu'elle défend et c'est une liberté au combien chère à nos coeurs et nos esprits pour éviter tout type de pressions de la part de nos représentants politiques.
"Ce journaliste" a bien prit le temps de lire les lois et tout autre types de textes ou règles non-écrites revêtant un caractères normatifs et juridiques. Toutefois, le désordre de l'audience précédente nous amène bien des questions d'autant plus que le déroulement des affaires judiciaires n'est codifié nulle part. Comment voulez-vous avoir un procès qui soit fait dans les règles dans ce genre de condition ?

De plus, la Gazette qui est paru ne prend absolument pas partie pour l'ancien-Maire Dawkins si c'est en cela que vous l'avez comprit mais bien de la justice en elle-même. Permettez-moi, Sir Warner, de remettre en doute vos dires au sujet de l'équité de ce procès. Pour y avoir assisté du début à la fin, le temps de parole a été inégalement répartit. Mais ce n'est pas le plus grave. Comment est-ce possible de concevoir un procès partiale et équitable quand le "Haut-Juge", censé remettre la peine finale, n'est autre qu'un ancien adversaire de la partie défenderesse ? Cela aurait dû être souligné puisque de fait, à ce moment là, le Maire n'avait aucune chance d'échappé à la peine capitale.


Le fait d'avoir voulu faire un procès n'était qu'un spectacle voulant faire croire à une chance de survie pour Dawkins alors qu'en vérité, il est entré dans le tribunal avec une cagoule déjà sur sa tête et une épée au dessus de celle-ci.


La suite au prochain numéro ...
Revenir en haut Aller en bas
Stephen L. Warneravatar
Game Master
Game Master
MessageSujet: Re: [GAZETTE] Edition du 08/12/1945   Jeu 8 Déc - 19:48
Comme vous le dites si bien il y a des règles non écrites et le déroulement d'un procès font parti de ces règles non écrites; ne vous faites pas de soucis il y aura une réforme prochainement à ce sujet.

Il est vrai que j'aurai du moi même présider la séance. Mais au vu de la défense et des preuves accablantes, le résultat aurai été le même.
Il y a sur la forme des aspects qui ma foi peuvent être critiqués mais au-delà de ça il y a une critique sur le fond qui m'est insupportable.
Osez dire que Dawkins était déjà condamné en entrant dans le tribunal et que par la force des choses la justice puisse être une mascarade, un faux procès, c'est très douteux et infamant.
Vous persistez dans votre erreur et signez là un point de vue très nauséabond.
Vous êtes libre, oui, mais votre article ne pointe que dans un seul sens et ne donne pas toutes les informations nécessaire à un bon travail journalistique.

Je n'ai pas vu en votre article une once de défense de Dawkins, ça aurai été le comble, mais j'insiste juste sur le fait que vos informations sont partielles et ne reflète pas l'exactitude des faits, et que, par conséquent, vous insultez la justice de ce village.
Le Haut juge a indiqué la sanction conformément à notre code pénal et c'est moi, Sir Stephen Lewis Warner, qui l'ai prononcé. Suis-je assez impartial à votre goût ?
Le Haut juge n'a fait que son devoir et n'a pas rendu la décision final comme vous semblez le supposer.
Tantôt vous dites que c'est la Warner qui prononce la sanction tantôt vous dites que c'est le Haut juge, vous vous contredisez et vous vous perdez dans votre propre analyse.

J'espère que votre "Prochain numéro" aura un travail d'investigation plus fourni, plus renseigné, plus éclairé, plus documenté bref': un travail de journaliste et pas de feuille de choux à ragot.
Soyez à la hauteur de votre métier, vos précédents articles ont été bien accueillis, j'espère que nous oublierons vite cet article grossier et grotesque pour en avoir d'autre, meilleur.



Puisque ces mystères me dépassent, feignons d'en être l'organisateur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [GAZETTE] Edition du 08/12/1945   
Revenir en haut Aller en bas
 

[GAZETTE] Edition du 08/12/1945

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Edition Atlas]Problème Elfes
» Edition atlas N°66
» Gazette de Mai
» Edition Panini
» La Gazette De Vesperae

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Gazette d'Arlington-